1er mai du Front national : violences entre service d’ordre du FN, Femen et journalistes

défilé Front National FN

Le traditionnel défilé du 1er mai du Front National a été perturbé par plusieurs incidents entre le service d’ordre du FN, des journalistes et des représentantes des Femen.

Plusieurs plaintes ont été déposées contre le service d’ordre du Front National, à la suite des violences qui ont émaillé le traditionnel défilé du 1er Mai en l’honneur de Jeanne d’Arc à Paris. Loin de l’image que tente de véhiculer Marine Le Pen … Ce défilé parisien qui devait, pour le FN, acter la fin de l’ère Jean Marie Le Pen, a été perturbé par une manifestation des Femen. Celles ci ont interrompu depuis un balcon, le discours de Marine Le Pen. Seins nus et bras tendus pour dénoncer l’idéologie portée par le FN, les 3 jeunes femmes des Femen ont été “arrêtées” des membres du service d’ordre du FN qui, selon certaines sources relayées par la presse, se seraient introduits illégalement dans un lieu privé, puis retenu les jeunes femmes.


PAr ailleurs, des journalistes du petit journal ont été agressés et évacués manu militari du cortège. Ces faits de violence ont donné lieu à de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. Le Premier ministre Manuel Valls en personne s’est exprimé, via Twitter, sur le sujet.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.