Au Népal le bilan du tremblement de terre s’alourdit

Le tremblement de terre qui a dévasté le Népal samedi a été suivi de violentes répliques. Le bilan humain s’alourdit d’heure en heure.

2500, 3000, 4000 morts ? La crainte d’une catastrophe humanitaire majeure est fondée au Népal où le tremblement de terre de samedi a été suivi de violentes répliques. De nombreux bâtiments de la capitale Katmandou se sont écroulés et les témoins présents sur place font état de scènes de désolation. Problème supplémentaire de nombreux villages et notamment ceux situés sur l’épicentre du séisme restent inaccessibles… dans l’Himalaya le séisme et ses répliques ont provoqué glissements de terrain et avalanches. Sur le seul mont Everest la presse fait état de dizaines de morts.

Les agences humanitaires s’organisent dans l’urgence. Plusieurs associations ont préparé des équipes et préparent leurs départs. Plusieurs gouvernements ont annoncé des aides.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.