Opinion – “A Toulouse, la haine de l’autre et le racisme continuent à faire des victimes” par la ligue des droits de l’homme

A Toulouse, la haine de l’autre et le racisme continuent à faire des victimes par la ligue des droits de l’homme Toulouse

Mardi 24 mars, alors qu’elle accompagnait ses deux jeunes enfants à l’école dans le quartier de Croix Daurade à Toulouse, une jeune mère de famille a été la victime d’une agression raciste particulièrement odieuse. Au prétexte qu’elle portait un foulard traditionnel, cette jeune femme, par ailleurs enceinte de 8 mois, a été insultée, malmenée, son foulard lui a été arraché et des coups lui ont été assénés, accompagnés de menaces de mort par deux jeunes agresseurs porteurs d’une arme blanche qui n’ont pas été arrêtés à ce jour.
Cette agression au caractère explicitement islamophobe a donné lieu à un dépôt de plainte et une enquête est actuellement en cours.

La section de la Ligue des droits de l’Homme de Toulouse s’insurge contre de tels actes qui, s’ils sont à considérer au plan des responsabilités individuelles de ceux qui les commettent, lui paraissent être également la conséquence de discours à tonalité raciste qui ont entre autre émaillé une campagne électorale durant laquelle se sont affichés sans nuances des idées xénophobes et porteuses du rejet de l’autre.
Elle regrette le manque de réactivité et de netteté dans la dénonciation de ces actes par certaines organisations locales et appelle les partis et organisations républicaines à adopter à ce propos de façon systématique une attitude sans concession.

Elle appelle à participer au rassemblement de protestation organisé suite à cette agression mardi 31 mars à 18h, place du Capitole.

La LDH de Toulouse s’inquiète également du contexte délétère actuel qui stigmatise et exclue, instrumentalisant de façon particulière une laïcité détournée de sa mission initiale de cadre permettant un vivre ensemble ouvert et fraternel. Cette dernière en est réduite à un discours et des comportements empreints de méfiance et de peur de l’autre. A cet égard, les difficultés condamnables qu’a pu connaître le rabbin de Toulouse dans un bureau de vote toulousain car il portait une kippa souligne malheureusement le degré de confusion que nous connaissons quant à nos règles de vie commune.

Citoyennes et citoyens, associations et organisations républicaines, il est temps de nous ressaisir, de combattre les forces qui nous fragmentent et de porter plus fortement que jamais les valeurs républicaines de fraternité et de solidarité, dans les paroles et les actes !

Partager

Articles Récents

Coronavirus à Toulouse, une enseignante mise en retrait

Le foyer de Coronavirus en Italie inquiète en France. Dans toute la France, des consignes…

27 février 2020

Réouverture du Musée de la résistance et de la déportation à Toulouse

Après 18 mois de travaux et 1 million d’euros investi par le conseil départemental de…

27 février 2020

Un conducteur arrêté ivre, sans permis et en excès de vitesse

Mauvaise pioche pour un conducteur sur les routes du Tarn. L'homme conduisait, sans permis, sans…

26 février 2020

55 morts de la grippe en France

Le bulletin hébdomadaire de Santé Publique France pour la Grippe fait état d'une décroissance de…

26 février 2020

8e semaine de grève pour les avocats toulousains

Les avocats du barreau de Toulouse viennent de décider le prolongement de la grève. Ils…

24 février 2020

On peut désormais payer amendes et impôts chez certains buralistes

Le périmètre du service public se rétrécit avec cette mesure testée dans plusieurs régions de…

24 février 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com