Opinion – “cette situation de quasi monopole du PS” par Jean Iglesis et Laurence Massat

Opinion – “cette situation de quasi monopole du PS” par Jean Iglesis, président départemental UDI et Laurence Massat, conseillère régionale et déléguée départementale UDI 

A l’heure d’une grande vague bleue au niveau national, nous ne pouvons que constater et regretter la très large victoire socialiste qui renforce son hégémonie en Haute-Garonne. Cela atteste de la sociologie très particulière de notre territoire, au cœur d’une région qui a démontré hier qu’elle était résolument et profondément ancrée à gauche.

Le pluralisme politique reste le grand perdant d’un scrutin où le vote FN n’aura finalement servi qu’à renforcer le PS, devenant ainsi son meilleur allié. Nous ne pouvons que déplorer cette situation de quasi-monopole du PS, qui ne reflète finalement pas la réalité de l’équilibre des forces politiques locales, tous bords confondus.
Le gain de 3 cantons toulousains contre 1 seul auparavant reste un motif de satisfaction. Ce sont désormais 6 élus de la métropole toulousaine qui représenteront notre famille politique au sein de la nouvelle assemblée.

le vote FN n’aura finalement servi qu’à renforcer le PS

Nous tenons à remercier l’ensemble de nos candidats et de nos militants pour avoir porté avec courage et détermination les couleurs de l’union de la droite et du centre sur le terrain durant de longues semaines.
Nous félicitons les élus d’Ensemble pour la Haute Garonne et en particulier les 2 élues UDI Sophie Lamant sur le canton Toulouse 10 et Céline Laurenties sur le canton de St Gaudens qui sauront faire entendre la voix de l’opposition.
Au-delà des résultats d’hier soir, forcément décevants, nous tenons à rappeler qu’il y a 1 an jour pour jour, la stratégie d’union des forces de la droite et du centre permettait à notre famille politique de remporter de nombreuses communes dans ce département, à l’image de Toulouse, Balma, St Orens, Cugnaux, Auterive, Villemur sur tarn, Rieumes …

En cette date anniversaire, nous tenons à saluer les équipes municipales de la droite et du centre pour le remarquable travail entrepris depuis 12 mois, à l’image de la dynamique engagée par Jean-Luc Moudenc sur Toulouse.
Nous avons la conviction que les efforts vont dans le bon sens et porteront leurs fruits.
En complément, il nous faut maintenant continuer le travail de fond et de terrain sur l’ensemble du département pour construire une dynamique d’alternance à long terme.

Jean IGLESIS, Président départemental
Laurence MASSAT, Conseillère régionale et déléguée départementale

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.