Opinion – Privatisation de l’aéroport de Toulouse la démocratie du secret par JL Chauzy

Vue aérienne de l'aéroport de Toulouse-Blagnac Photo© Philippe Garcia  Aéroport Toulouse-Blagnac 7 276 mouvements réalisés
Vue aérienne de l’aéroport de Toulouse-Blagnac Photo© Philippe Garcia Aéroport Toulouse-Blagnac 7 276 mouvements réalisés

Opinion – Privatisation de l’aéroport de Toulouse la démocratie du secret par JL Chauzy président du Conseil économique et social de Midi Pyrénées

Les élus du comité d’entreprise de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac confrontés à la démocratie du secret ont voté à l’unanimité un avis consultatif et négatif sur le projet de la Société Symbiose retenue par le Gouvernement comme futur gestionnaire de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac.

Le refus du consortium chinois de communiquer au comité d’entreprise le contenu du projet industriel et économique, le montant et le calendrier des investissements nécessaires pour porter le nombre de passagers à 20 millions justifie largement la position du comité d’entreprise, c’est aussi la position du CESER de Midi-Pyrénées exprimée depuis le mois de novembre 2014.

La politique du secret affaiblit la démocratie. La gestion de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac aurait dû rester dans le périmètre de la puissance publique parce que cette infrastructure avec ses zones d’activité est le premier levier de croissance et d’emplois, et ce, au moment où le projet de loi portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République propose la compétence économique aux régions et aux métropoles.

Photo© Philippe Garcia Aéroport Toulouse-Blagnac

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.