Terrorisme : Hollande sauvegarde 7500 emplois du ministère de la défense

Paras-Castres-invalides-hommage-HollandeFrançois Hollande a tenu un Conseil de défense ce mercredi. La vague d’attentat qui a touché la France pousse le chef des armées à revoir la loi de programmation militaire et la baisse prévue des effectifs.

Comme il l’avait annoncé lors des vœux aux armées à bord du porte-avions Charles de Gaulle le 14 janvier, le Président de la République a réuni le 21 janvier un conseil de Défense. Au cours de ce conseil, il a décidé de réduire de 7 500 les déflations d’effectifs prévues pour le ministère de la Défense sur la période de 2015 à 2019 par la loi de programmation militaire, dont 1 500 dès l’année 2015 a indiqué l’Elysée à l’issue de ce Conseil. Il a demandé en conséquence d’engager rapidement les travaux pour actualiser d’ici cet été la loi de programmation militaire a t on précisé dans son entourage. Pour l’heure, les régiments et bases de défense initialement impactés par la baisse des effectifs ne sont pas connus. Une chose est pour l’heure certaine, le dernier livre blanc de la défense préconisait d’une part une hausse des moyens alloués au renseignement et aux forces spéciales et d’autre part une amélioration des moyens de projection des armées françaises. Il est à noter que le ministre de la défense Jean Yves Le Drian devrait détailler ces annonces dès demain.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.