Au Nigéria Boko Haram utilise des enfants kamikazes

Nigéria Boko Haram

Nigéria – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki moon, s’est déclaré dimanche horrifié par la montée en puissance des actes meurtriers commis par Boko Haram dans le nord du Nigéria au cours de la semaine écoulée, qualifiant d’« acte dépravé » l’utilisation d’enfants par le groupe terroriste pour réaliser des attentats suicides. S’exprimant dans un communiqué de presse par l’intermédiaire de son Porte parole à New York, le chef de l’ONU a fait part de sa consternation face aux rapports selon lesquels des centaines de civils auraient été tués durant la dernière semaine dans les environs de la ville de Baga, dans l’Etat de Borno, près de la frontière nigériane avec le Tchad. Rappelant que la situation au Nigéria et dans la région figure en tête de ses priorités, le Secrétaire général s’est ému des rapports signalant samedi qu’une fillette de 10 ans a été utilisée pour faire exploser une bombe sur un marché à Maiduguri, dans l’Etat de Borno également, tuant au moins 19 personnes. Condamnant vivement l’« acte dépravé perpétré par les terroristes de Boko Haram », M. Ban a souligné la volonté de l’ONU d’aider le gouvernement nigérian et tous les États voisins touchés à mettre fin à la violence et à alléger les souffrances des populations civiles, par tous les moyens nécessaires

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.