Plusieurs centaines de postes supprimés chez Pierre Fabre

Les laboratoires Pierre Fabre annoncent un plan social. Menaces sur le site de l'Oncopole
Les laboratoires Pierre Fabre annoncent un plan social. Menaces sur le site de l'Oncopole
Les laboratoires Pierre Fabre annoncent un plan social. Menaces sur le site de l’Oncopole à Toulouse

Plusieurs centaines vont être supprimés dans le groupe Pierre Fabre. Les sites de Toulouse, Castres et Gaillac seraient concernés.

Un comité central de l’entreprise Pierre Fabre s’est tenu ce jour à Castres. A l’issue, a été annoncé la mise en place d’un plan social. Trois cents postes seraient concernés. Les syndicalistes craignent un plan plus vaste. Les entreprises de recherche et développement du groupe Pierre Fabre seraient d’abord concernés par ces suppressions de poste. Pour l’heure nul licenciement sec n’est annoncé. Mais les sites de Toulouse, Castres et Gaillac seraient concernés. L’inquiétude est vive chez les salariés du groupe pharmaceutique.

Fondé e région Midi Pyrénées, le groupe Pierre Fabre du nom de son fondateur décédé l’année dernière compte actuellement 10 000 salariés. Et une très large majorité dans la région. Le groupe Pierre Fabre a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaire supérieur à deux milliards d’euros.

Photo CC BY-SA 3.0 / Don-vip  Les laboratoires Pierre Fabre annoncent un plan social. Menaces sur le site de l’Oncopole à Toulous

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.