Manifestation interdite à Toulouse : 19 arrestations

19 arrestations sont annoncées en marge de la manifestation de l’extrême gauche interdite à Toulouse.

arrestations à Toulouse – La manifestation organisée par l’extrême gauche avait été interdite par le Préfet. Plusieurs centaines de personnes ont bravé l’interdiction pour lutter contre le barrage de Sivens, rendre hommage à Rémi Fraisse et dénoncer “l’Etat capitaliste et répressif”. La manifestation a dégénéré dès 16h. Des affrontements violents ont opposé, dans le centre ville de Toulouse, plusieurs dizaines de membres de l’extrème gauche aux forces de l’ordre. De nombreuses dégradations ont été signalées, allées Jean Jaurès et dans le quartier Belfort. Le Préfet a décidé de suspendre les transports en commun à Toulouse : bus, métros et tramways.

A 18h30, le Préfet a appelé au calme et fait état d’un blessé léger parmi les forces de l’ordre. La police a interpellé 19 personnes précise la préfecture. Sous les regards médusés des toulousains plusieurs groupes d’individus masqués restent virulents dans le centre-ville.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.