Manifestation à Toulouse malgré l’interdiction

Entre deux cents et 250 personnes sont réunies pour manifester dans le centre de Toulouse.

Malgré l’interdiction arrêtée par le préfet de Haute Garonne, les militants d’extrême gauche ont bien convergé vers le centre ville de Toulouse pour protester contre le barrage de Sivens et dénoncer “la violence des forces de l’ordre”. Des militants du Nouveau Parti Anticapitaliste d’Olivier Besancenot portent banderole et autocollants de leur parti. Les forces de l’ordre, nombreuse bloquent samedi début d’après midi l’accès à la place Wilson et l’esplanade François Mitterrand.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.