Bygmalion : 3 membres de l’UMP en garde à vue

Bygmalion UMP Sarkozy
Après la mise en examen mercredi de 3 dirigeants de Bygmalion, les enquêteurs ont placé jeudi 3 membres de l’UMP en garde à vue. Ils sont soupçonnés d’avoir participé à un système de fraude destiné à combler les dépassements financiers de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012.

Placés en garde à vue en début de semaine, 3 responsables de la société Bygmalion ont été mis en examen ce mercredi.

Bygmalion – 3 dirigeants de la société Bygmalion ont été mis en examen ce mercredi pour des faits présumés de fausses facturation lors de la campagne de Nicolas Sarkozy pour les élections présidentielles de 2012. La qualification juridique porterait sur des faits constitutifs de complicité de faux et usage de faux. Les 3 hommes,Guy Alvès, Bastien Millot et le dirigeant d’une filiale de Bygmalion risquent de la prison ferme et de lourdes amendes en cas de condamnation. Ils sont pour l’heure présumés innocents. Selon la presse, les 3 hommes sont ressortis libres du bureau des magistrats chargés du dossiers mais astreints à un contrôle judiciaire. Selon la presse, il leur serait interdit toute rencontre avec l’ancien patron de l’UMP Jean François Copé, mais aussi Nicolas Sarkozy, actuellement en campagne pour la présidence de l’UMP. Photo  CC0 Public Domain /StevePb

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.