Hervé Gourdel “la France est en deuil”

Le Président de la République François Hollande a réuni le 25 septembre un Conseil restreint de défense consacré à la sécurité du territoire national et à la protection des ressortissants et des intérêts français à l’étranger. François Hollande a déclaré que la Toute la France est en deuil après l’assassinat d’Hervé Gourdel.

“La France toute entière est en deuil après l’exécution barbare de notre compatriote Hervé Gourdel” a déclaré François Hollande à l’issue du Conseil de défense réuni à l’Elysée. “Ce crime ne saurait rester impuni. Dans ces circonstances tragiques, l’unité nationale est un impératif. A des individus et à des groupes qui cherchent à nous affaiblir en nous divisant, nous devons opposer la force de notre cohésion et la réaffirmation de nos valeurs” a t on souligné dans l’entourage du chef de l’Etat.

“Les mesures de prévention contre les risques terroristes mises en œuvre sur le territoire national vont être renforcées dans les lieux publics et dans les transports. La loi renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme en cours d’adoption au Parlement permettra, dans le respect des libertés, de contrer plus efficacement encore la menace des combattants étrangers.” a rappelé l’Elysée sans toutefois apporter de précision sur la nouvelle posture du plan Vigipirate.

“Afin d’apporter une réponse efficace et coordonnée à la menace terroriste, la France est en contact constant avec ses partenaires européens et internationaux. Elle sait pouvoir compter sur la solidarité, leur soutien et leur mobilisation. Le Président de la République a salué la qualité de la coopération avec les autorités algériennes qui ont immédiatement mis en œuvre des moyens importants dès l’annonce de l’enlèvement d’Hervé Gourdel et qui se sont engagées à retrouver les auteurs de son assassinat” a précisé l’Elysée jeudi.

“Dans le cadre d’une coalition de plus en plus large, la France poursuivra son action en soutien des autorités irakiennes dans le cadre qui a été fixé afin d’affaiblir le groupe Daech et permettre le retour à la stabilité et à la sécurité dans le pays. Elle poursuivra également et intensifiera son soutien aux forces de l’opposition syrienne qui combattent aujourd’hui les groupes jihadistes” a indiqué François Hollande qui a autorisé le recours à la force aérienne sur les positions de l’Etat Islamique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.