Assassinat de James Foley, Hollande condamne une “exécution barbare”

François Hollande a condamné mercredi l’assassinat du journaliste américain James Foley par des radicaux islamistes au nord de l’Irak.

Le Président de la République a  condamné mercredi  “avec la plus grande fermeté l’exécution barbare” du journaliste américain James Foley, enlevé en Syrie fin 2012 par les djihadistes de l’Etat islamique. “Cette organisation terroriste met en cause toutes les libertés dont celle de la presse. Elle ne défend que l’horreur et le fanatisme” a martelé l’Elysée dans son communiqué. Le Chef de l’Etat exprime “toute sa solidarité à la famille et aux proches de ce grand reporter, qui a exercé son métier d’information avec courage, au péril de sa vie”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.