Embargo russe sur les produits alimentaires : Le Foll réagit

Suite à l’annonce qui vient d’être faite par les autorités russes de la mise en place d’un embargo sur certains produits agricoles et agroalimentaires, Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement a demandé à ses services de procéder, en lien avec les filières concernées, à l’évaluation des conséquences possibles de ces mesures pour la production agricole et agroalimentaire française.

“Au-delà des conséquences directes pour nos exportations, des conséquences indirectes et décalées dans le temps pourraient également intervenir en raison de la commercialisation sur le marché communautaire de produits initialement destinés à l’exportation vers la Fédération de Russie” a commenté le ministre. Stéphane LE Foll s’est entretenu jeudi avec Dacian Ciolos, le Commissaire européen à l’Agriculture et au Développement rural. Il lui a demandé d’organiser au niveau européen l’analyse de l’impact que pourrait avoir cet embargo qui concerne l’ensemble des Etats-membres. Cette analyse partagée est urgente et indispensable pour apprécier la nature des décisions à prendre pour faire face à la situation actuelle. La Commission européenne a répondu à la France qu’elle allait convoquer un Comité de gestion exceptionnel portant sur l’ensemble des produits agricoles dans le courant de la semaine prochaine.

Par ailleurs, le Ministre a indiqué que des contacts étaient en cours pour porter une position coordonnée dans le cadre de la coopération renforcée avec l’Allemagne et la Pologne au sein du groupe dit de Weimar. D’ores et déjà, les responsables professionnels de la filière pêche-nectarine ont été invités à participer à une réunion organisée par la Commission européenne ce vendredi 8 août pour examiner la situation conjoncturelle de la filière et les réponses communautaires adaptées pour faire face aux difficultés commerciales du secteur. Compte tenu de la gravité de la situation que les Ministres français, espagnole et italien ont signalé conjointement au Commissaire européen à l’agriculture dès la semaine dernière, des solutions sont attendues de façon urgente de la part de la Commission dans le cadre des dispositions de l’Organisation Commune de Marché, pour contribuer au rééquilibrage du marché, alors même que les annonces d’embargo russe accroissent encore les tensions dans cette filière.

Partager

Articles Récents

Municipales à Toulouse, Romain Cujives quitte le Parti socialiste

Romain Cujives a été suspendu du parti socialiste par la fédération de Haute Garonne. Il confirme aujourd'hui quitter le PS.…

17 septembre 2019

Vers un réchauffement climatique plus grave que prévu

De nouvelles études scientifiques publiée mardi prévoient un réchauffement plus important en 2100 que les versions précédentes. Réaliser les objectifs…

17 septembre 2019

Rugby – 4 toulousains pressentis pour France Argentine

L'équipe de France de rugby débute sa coupe du monde 2019 au Japon face à l'Argentine samedi. 4 joueurs toulousains…

17 septembre 2019

Toulouse, des policiers agressés à Empalot et place Abbal

Violences urbaines et agressions de policiers quartier Empalot et place Abbak dans la nuit du 16 au 17 septembre. Deux…

17 septembre 2019

Grand soleil et 32 degrés mardi à Toulouse

L’été indien se prolonge ce mardi et toute la semaine à Toulouse. Les températures sont supérieures aux normales de saison.…

17 septembre 2019

Air de qualité “médiocre” ce mardi à Toulouse

Chaleur et absence de vent : pollution à l'Ozone à Toulouse ce mardi 17 septembre. Mardi, les conditions météorologiques devraient…

17 septembre 2019