Embargo russe sur les produits alimentaires : Le Foll réagit

Suite à l’annonce qui vient d’être faite par les autorités russes de la mise en place d’un embargo sur certains produits agricoles et agroalimentaires, Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement a demandé à ses services de procéder, en lien avec les filières concernées, à l’évaluation des conséquences possibles de ces mesures pour la production agricole et agroalimentaire française.

“Au-delà des conséquences directes pour nos exportations, des conséquences indirectes et décalées dans le temps pourraient également intervenir en raison de la commercialisation sur le marché communautaire de produits initialement destinés à l’exportation vers la Fédération de Russie” a commenté le ministre. Stéphane LE Foll s’est entretenu jeudi avec Dacian Ciolos, le Commissaire européen à l’Agriculture et au Développement rural. Il lui a demandé d’organiser au niveau européen l’analyse de l’impact que pourrait avoir cet embargo qui concerne l’ensemble des Etats-membres. Cette analyse partagée est urgente et indispensable pour apprécier la nature des décisions à prendre pour faire face à la situation actuelle. La Commission européenne a répondu à la France qu’elle allait convoquer un Comité de gestion exceptionnel portant sur l’ensemble des produits agricoles dans le courant de la semaine prochaine.

Par ailleurs, le Ministre a indiqué que des contacts étaient en cours pour porter une position coordonnée dans le cadre de la coopération renforcée avec l’Allemagne et la Pologne au sein du groupe dit de Weimar. D’ores et déjà, les responsables professionnels de la filière pêche-nectarine ont été invités à participer à une réunion organisée par la Commission européenne ce vendredi 8 août pour examiner la situation conjoncturelle de la filière et les réponses communautaires adaptées pour faire face aux difficultés commerciales du secteur. Compte tenu de la gravité de la situation que les Ministres français, espagnole et italien ont signalé conjointement au Commissaire européen à l’agriculture dès la semaine dernière, des solutions sont attendues de façon urgente de la part de la Commission dans le cadre des dispositions de l’Organisation Commune de Marché, pour contribuer au rééquilibrage du marché, alors même que les annonces d’embargo russe accroissent encore les tensions dans cette filière.

Partager

Articles Récents

Coronavirus, 1 mort et 5 patients en réanimation en 24 heures en Haute Garonne

2314 personnes sont décédées du Covid 19 en France depuis le début de l'épidémie de…

29 mars 2020

Patrick Devedjian est mort du Coronavirus

Patrick Devedjian, président du conseil départemental des Hauts de Seine et ancien ministre est mort…

29 mars 2020

Neige en plaine sur l’Occitanie

Météo France annonce un épisode hivernal dès ce dimanche soir sur l'Occitanie. Il devrait neiger…

29 mars 2020

à Toulouse, la préfecture annonce un renforcement des contrôles confinement

Avec un samedi relativement chaud et ensoleillé, de nombreux toulousains sont sortis prendre l'air. Malgré…

28 mars 2020

Coronavirus en Andorre, les policiers fêtent les anniversaires des enfants

L'Andorre, comme l'Espagne ou la France, est durement touchée par le Coronavirus. Aux Escaldes, les…

28 mars 2020

Quels marchés ouverts à Toulouse

Pour éviter la propagation du Coronavirus, le Premier ministre a annoncé cette semaine la fermeture…

28 mars 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com