Vol MH17 : émotion internationale et colère

vol MH17
Le vol MH17 : Boeing 777, avec 295 personnes à son bord, était en route d’Amsterdam, au Pays-Bas, vers la capitale malaisienne, Kuala Lumpur, quand il s’est écrasé dans l’est de l’Ukraine, près de la frontière russe. Aux Pays Bas et dans le monde entier l’émotion est très vive. Revue de presse.

Vol MH17 – 298 morts dans le crash d’un avion de ligne civil MH17 de la compagnie Malaysia Airlines. L’avion s’est abattu dans l’est de l’Ukraine et les experts aéronautiques cités vendredi par la presse font été d’un probable tir de missile guidé par un système d’arme complexe. Partout dans le monde l’émotion est très vive ce vendredi 18 juillet 2014. Vol MH17 revue de presse :

Aux Pays Bas l’émotion est bien sûr très vive. De nombreux passager du Vol MH17 étaient des ressortissants hollandais. A la Une de la plupart des quotidiens des Pays Bas : des photos de familles et de proches en larme.

A la Une du quotidien espagnol elpais : “TRAGEDIA AÉREA EN DONETSK Un misil derriba un avión malasio con 298 pasajeros en Ucrania” ; elmundo.es pointe les relations entre Ukraine et séparatistes “Kiev y los separatistas se acusan de derribar el avión con 298 pasajeros” ; laVanguardia. com à la Une 3 titres dont deux consacrées aux réactions de Poutine et Obama: “Un misil derriba en Ucrania a un avión malasio con 298 pasajeros” ; “Putin responsabiliza a Ucrania del accidente del avión malasio” ; “Obama pide un alto el fuego para recuperar los restos mortales de las víctimas”

En Italie en Angleterre ou en France : la presse fait ses Unes du drame. La colère pointe entre les articles de fond qui relatent le crash du vol MH17. TheGuardian met en avant les déclarations d‘Hillary Clinton qui pointe publiquement la responsabilité de la Russie et de Poutine dans cette attaque.

Aux Etats Unis, le Wall street journal évoque à sa Une ce vendredi matin les circonstances du drame du vol MH17 et précise que les Etats Unis sont aujourd’hui certains qu’un missile à frappé l’avion de ligne. Même ton au NewYork times qui cite des responsables du Pentagone pour pointer un tir de missile.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.