Staffan de Mistura remplace Brahimi en Syrie

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a nommé jeudi le diplomate expérimenté, Staffan de Mistura comme le nouvel envoyé spécial chargé de la recherche d’une résolution pacifique au conflit en cours en Syrie.

Staffan de Mistura qui a servi en tant que chef des missions de l’ONU en Irak et en Afghanistan, et il va assumer le rôle de facilitateur pour les pourparlers de paix en Syrie ; une fonction précédemment occupée par Lakhdar Brahimi, qui a démissionné en mai et avant lui par Kofi Annan. « L’Envoyé spécial va offrir ses bons offices visant à mettre un terme à toutes les violences et les violations des droits de l’homme, et à promouvoir une solution pacifique à la crise syrienne », a déclaré le Secrétaire général lors d’un point de presse à New York.

Le chef de l’ONU a également annoncé que suite à une consultation avec le Secrétaire général de la Ligue des États arabes, Nabil Elaraby, il nomme Ramzy Ezzeldin Ramzy, Envoyé spécial adjoint pour la Syrie.

Le conflit en Syrie, qui a commencé en mars 2011, a coûté la vie à plus de 150.000 personnes et 680.000 autres ont été blessées. Plus de 9,3 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire à l’intérieur de la Syrie, y compris les 6,5 millions de personnes déplacées. Le conflit a également engendré une crise de réfugiés avec 2,5 millions de Syriens qui ont cherché un refuge dans les pays voisins et au-delà. Staffan de Mistura qui a la double nationalité italienne et suédoise, apporte avec lui plus de trois décennies d’expérience à l’ONU, dans les zones touchées par le conflit aussi bien que dans les agences humanitaires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.