Un bébé de 12 mois se noie dans une baignoire à Merville au nord de Toulouse

Un bébé de 12 mois s’est noyé dans sa baignoire dimanche à Merville au nord de Toulouse indique lundi le journal ladepeche.fr

C’est un drame qui s’est produit ce dimanche à Merville au nord de Toulouse. Un bébé de 12 mois a trouvé la mort dans sa baignoire. L’enfant n’a pas pu être réanimé par les équipes du Samu alertés par les parents. Selon les premiers éléments : la mère se serait absentée quelques secondes alors que l’enfant se trouvait dans son bain. Un drame de l’inattention malheureusement encore fréquent en France.

Selon le site accidents domestiques, la première cause de mortalité chez les jeunes enfants est due aux accidents domestiques. Tous les jours, 2 000 enfants de moins de 6 ans sont victimes d’accident de la vie courante, ce qui correspond sur une année à 740 000 accidents ayant motivé une consultation aux urgences.

Partager

Articles Récents

Un conducteur arrêté ivre, sans permis et en excès de vitesse

Mauvaise pioche pour un conducteur sur les routes du Tarn. L'homme conduisait, sans permis, sans…

26 février 2020

55 morts de la grippe en France

Le bulletin hébdomadaire de Santé Publique France pour la Grippe fait état d'une décroissance de…

26 février 2020

8e semaine de grève pour les avocats toulousains

Les avocats du barreau de Toulouse viennent de décider le prolongement de la grève. Ils…

24 février 2020

On peut désormais payer amendes et impôts chez certains buralistes

Le périmètre du service public se rétrécit avec cette mesure testée dans plusieurs régions de…

24 février 2020

En grand excès de vitesse pour “décrasser son moteur”

Un automobiliste a été contrôlé à plus de 130 km/h sur une portion de route…

24 février 2020

Enquête ouverte pour racisme après le match Tarbes Lannemezan

Les heurts du match de rugby du championnat de fédérale 1 entre Tarbes et Lannemezan…

24 février 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com