Ariane : une alliance Airbus Safran pour créer un “fleuron mondial”

800px-Thomas_Enders

Airbus et Safran forment une alliance dans le domaine des lanceurs spatiaux. Tom Enders PDG d’Airbus et Jean Paul Herteman PDG de Safran veulent créer un “fleuron Mondial”.

Airbus et Safran resserrent leurs liens pour proposer une nouvelle famille de lanceurs spatiaux gamme Ariane annoncés “compétitifs, polyvalents et performants, afin de répondre aux besoins commerciaux et institutionnels du marché”. Les réactions des PDG d’Airbus et de Safran :

« Notre objectif principal reste l’amélioration de la compétitivité de notre activité lanceurs. Le programme Ariane est un immense succès depuis trente ans, mais pour qu’il demeure viable et compétitif, nous devons mettre en place une structure industrielle nettement plus efficace. C’est ce que les clients attendent de notre part. Notre accord avec Safran est le point de départ d’une aventure passionnante qui verra naître une filière européenne de lanceurs plus intégrée, plus performante et donc plus rentable », a déclaré Tom Enders, Président exécutif (CEO) d’Airbus Group.

« Du fait de la multiplication des acteurs sur le marché mondial et de l’évolution rapide des défis technologiques, l’industrie européenne se doit de fournir des solutions compétitives pour tous les segments de l’activité spatiale, dont les lanceurs demeurent la clé de voûte. Aujourd’hui, nous sommes face à des choix qui nécessitent plus d’agilité, des produits plus économiques et des structures plus intégrées. Cette nouvelle entité commune deviendra un fleuron mondial dans le domaine des lanceurs, avec pour objectif de profiter de la croissance et de mieux servir les clients institutionnels et commerciaux », a déclaré pour sa part Jean-Paul Herteman, Président-Directeur général de Safran. Photo CC BY-SA 2.0/Copyright World Economic Forum (www.weforum.org)/Photo by Natalie Behring

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.