2000 emplois crées dans les SCOP en 2013

263 sociétés coopératives ont été crées en France en 2013. 2000 emplois ont ainsi pu être préservés ou crées.

Arnaud Montebourg et Carole Delga “se félicitent des chiffres encourageants de création d’emplois dans les Sociétés coopératives et participatives (SCOP)” indique le ministère de l’économie. Selon la Confédération générale des SCOP, ce sont près de 2 000 emplois qui ont été créés en 2013 dans le cadre de reprises ou créations d’entreprises par les salariés. Avec 263 SCOP créées, l’année 2013 marque la plus forte croissance de ce modèle depuis six ans.

Modèle original remontant aux coopératives ouvrières du XIXe siècle, les SCOP ont pour particularité d’impliquer fortement les salariés, majoritaires au capital, et de proposer une gouvernance fondée sur la personne et non sur le capital.

“La reprise d’entreprises en SCOP est un atout pour l’économie française, car elle est une forme particulièrement résiliente aux aléas économiques : 71 % des SCOP sont pérennes à trois ans, contre 66 % pour l’ensemble des entreprises traditionnelles” a t on souligné dans l’entourage de Montebourg et Delga.

A cet égard, les Ministres saluent “le courage et la détermination des salariés de Fralib, à Géménos (Bouches-du-Rhône), qui ont trouvé, après de longues négociations, un accord avec Unilever, le 25 mai dernier, pour devenir les futurs associés de la SCOP TI”. Ils tiennent également à saluer “la mobilisation des anciens salariés de l’usine Pilpa, à Carcassonne (Aude), qui ont repris leur entreprise, devenue La Fabrique du Sud, sous forme de SCOP et commercialisent depuis mai 2013 des glaces sous leur propre marque”. De même, ils saluent la détermination des salariés de la librairie Les Volcans à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) dont le projet de reprise en SCOP a été validé par le tribunal de commerce de Paris le 5 juin dernier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.