Bygmalion : perquisition chez Guillaume Peltier

Une perquisition est en cours chez Guillaume Peltier, vice président de l’UMP démissionnaire après les révélations dans l”affaire Bygmalion.

Menée par la police de Nice, une perquisition a débuté mardi matin au domicile de Guillaume Peltier, proche de Nicolas Sarkozy et vice président de l’UMP démissionnaire après les révélations de l’affaire Bygmalion. Selon France3 qui révèle les faits, la police soupçonne Guillaume Peltier via sa société de communication Com1+ d’avoir bénéficier d’un marché public de la ville de Menton, d’un montant supérieur à 15000 euros et ce sans appel d’offre. Des faits constitutifs du délit de favoritisme. La société Bygmalion serait également ciblée dans ce nouveau dossier qui éclabousse l’UMP.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.