SNCF : Trémège demande un débat au Conseil régional

Tremege Tarbes

SNCF problèmes des rames TER : Trémège demande à Malvy que la question ferroviaire soit en débat au Conseil régional de Midi Pyrénées.

Au lendemain de l’annonce de l’ouverture d’une enquête interne pour déterminer les responsabilités dans la décision ayant conduit la SNCF à passer commande de TER non adaptés aux quais des gares, Gérard Trémège a tenu, en sa qualité de président du groupe d’opposition Républicains & Territoires, à interpeller le Président du Conseil Régional par un courrier daté du 22 mai au sujet de la question ferroviaire. En voici les principaux extraits : « La presse se fait l’écho, depuis plusieurs jours, des graves dysfonctionnements entre les deux opérateurs ferroviaires survenus à l’occasion du renouvellement du parc de trains express régionaux (TER) dont les conséquences vont se traduire par un surcoût de 50 millions d’euros pour l’adaptation des quais des gares aux rames nouvellement acquises. Si je ne peux que regretter que vous n’ayez pas jugé utile d’informer notre Assemblée d’un problème dont vous aviez pourtant connaissance, je veux surtout attirer une nouvelle fois votre attention, à quelques jours de l’examen par l’Assemblée Nationale du projet de réforme ferroviaire, sur l’urgence à mettre un terme au déséquilibre grandissant dans les relations financières liant notre Collectivité à la SNCF et à RFF” a indiqué le maire de Tarbes et conseiller régional d’opposition.

“En l’espèce, RFF pourrait répercuter le montant des investissements consentis pour la réfection des quais des 39 gares concernées en Midi-Pyrénées sur le montant des péages acquittés par la SNCF qui pourrait, à son tour, les répercuter sur le montant de la contribution versée par notre Collectivité pour l’exploitation du service public ferroviaire de transport de voyageurs. Cette perspective, qui n’est pas à écarter, serait inacceptable” a commenté Trémège.

1 Commentaire

  1. FAN de N.SARKOZY, Radical ? plutôt UMP et Droite forte, un leader mais pas de philosophie et de fond, pourtant vous avez le Parvis à Tarbes la culture est ouverte à tous….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.