Inondations dans les Balkans “un impact dévastateur”

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exprimé mardi sa préoccupation concernant l’impact dévastateur des inondations dans les Balkans, qui sont les pires connues par cette région d’Europe depuis plus d’un siècle. Plus de 70.000 personnes ont dû être évacuées de leurs domiciles et plus de cinquante personnes ont perdu la vie en Bosnie-Herzégovine, Croatie et en Serbie. Il y a un besoin urgent d’eau potable, de denrées alimentaires, de tentes et de fournitures médicales. Des milliers de foyers sont sans électricité et accessibles uniquement par bateau. « Le Secrétaire général indique que l’ONU et ses partenaires humanitaires travaillent étroitement avec les autorités des pays concernés, soutiennent les efforts de coordination et d’évaluation des besoins et fournissent une aide humanitaire et des équipement d’épuration d’eau, des fournitures d’hygiène et d’autres articles de première nécessité », a expliqué le porte-parole de M. Ban dans un communiqué de presse. Le chef de l’ONU a remercié les États membres pour avoir fourni une aide promptement, dont l’envoi d’équipes de travailleurs humanitaires et de soutien civilo-militaire. L’ONU se tient prête à mobiliser un renforcement de l’action humanitaire si la situation le requiert.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.