Législatives : Meric veut être député à plein temps

Meric Calas 3e circonscription Haute Garonne Balma Toulouse

Les élections législatives partielles sur la 3e circonscription de Haute Garonne sont lancées. Avec deux favoris désignés pour succéder à Jean Luc Moudenc démissionnaire : Laurent Méric pour le Parti socialiste et Laurence Arribagé pour l’UMP. Elu municipal d’opposition à Balma, Laurent Méric, soutenu par le PS, le PRG vient de faire part de sa conception de l’action d’un député. Salarié d’une grande entreprise énergétique et issu de la société civile Laurent Méric, à l’instar de la députée de Toulouse Catherine Lemorton, précise qu’élu député, ” il n’exercera que ce mandat à plein temps”. Celui qui veut “agir pour replacer les exigences quotidiennes des citoyens au cœur de la décision publique” indique envisager de siéger dans la commission économie de l’Assemblée nationale pour “le développement économique et l’emploi, l’insertion sociale des jeunes, le logement familial accessible, la transition énergétique, le développement du numérique et, enfin, le service public de proximité”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.