Syrie : 3 journalistes libanais tués

La Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a dénoncé jeudi le meurtre en Syrie de trois professionnels des médias de la chaîne de télévision libanaise Al-Manar et exprimé sa vive préoccupation concernant la sécurité des journalistes dans le pays. « Je condamne les meurtres de Hamza Al-Hajj Hassan, Mohamed Muntich et Halim Alouh », a déclaré Mme Bokova. « J’appelle toutes les forces en présence en Syrie à respecter le statut civil des journalistes citoyens et professionnels. Rien ne peut justifier que l’on prenne pour cible des professionnels des médias, qui sont la voix de la société civile, et dont le travail est essentiel dans l’effort entrepris pour mettre fin au conflit et panser les plaies ». Le journaliste d’Al-Manar, Hamza Al-Hajj Hassan, le cameraman Mohamed Muntich et le technicien Halim Alouh ont été tués alors qu’ils couvraient des affrontements à Maaloula, un village au sud de Damas, le 14 avril.
Ces meurtres portent à cinq le nombre de professionnels des médias tués en Syrie depuis janvier 2014.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.