Aquilino Morelle soupçonné de conflit d’intérêt

 

 

Elysée

Le conseiller de François Hollande et proche d’Arnaud Montebourg Aquilino Morelle est dans la tourmente. Ce conseiller politique est accusé par le journal Médiapart d’avoir travaillé pour des laboratoires pharmaceutiques alors qu’il occupait des fonctions auprès de l’Inspection des Affaires Sociales (IGAS). Aquilino Morelle dément et affirme avoir disposé d’une autorisation pour exercer des missions auprès d’entreprises privées. Des éléments qui n’ont pas été produits publiquement. S’agissant d’un proche conseiller de François Hollande, l’affaire prend une tournure politique. Le précédent Jérôme Cahuzac est dans toutes les mémoires. Vendredi, le nouveau premier secrétaire du Parti socialiste, Jean Christophe Cambadélis s’est déjà prononcé pour une démission d’Aquilino Morelle si ces faits venaient à être avérés. Pour l’heure, l’Elysée n’a pas réagi à ces nouvelles révélations du journal Médiapart. Photo Google Maps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.