Des kalachnikov découvertes au Mirail

Kalachnikov Toulouse

Plusieurs armes dont deux fusils d’assaut de type Kalachnikov ont été retrouvés par la police, cette semaine dans le quartier populaire de la Reynerie secteur du Mirail.

De nouvelles armes dont deux kalachnikov ont été découvertes dans les caves du quartier de la Reynerie au Mirail. Les faits révélés par le journal ladepeche.fr qui cite des sources policières révèle que cette cache avait des airs de véritable armurerie. Les policiers cités confirment la présence de deux Kalachnikov, plusieurs armes de poing, d’un fusil à pompe mais aussi et surtout de nombreuses munitions. De la drogue a été saisie sur place. Une découverte qualifiée de “très inquiétante” le jour même où le ministre de l’intérieur Manuel Valls était à Toulouse.

Nous écrivions voilà plusieurs mois que les voyous allaient probablement s’armer. “Les armes. Les cas de règlements de comptes avec usage d’une arme de guerre ont augmenté à Toulouse ces derniers mois. Toulouse n’est pas encore Marseille mais par deux fois en moins de six mois, des kalachnikovs -fusil mitrailleur de fabrication russe – ont été utilisées dans les rues de la ville rose. La première fois en décembre, le responsable d’une discothèque toulousaine a été tué, criblé de balles. La deuxième fois dans la nuit de lundi à mardi lors d’un règlement de comptes entre gangs. Heureusement sans victime cette fois-ci. La violence appelle la violence. Et il y a fort à parier que de nombreux délinquants toulousains vont tenter de s’armer. Pour le contrôle du trafic de drogue ou la défense d’un territoire, « une montée aux extrêmes » est malheureusement probable à Toulouse.” il semble aujourd’hui que cette  situation très préoccupante se confirme. Photo CC-By-SA/DP/US Gov : le célèbre fusil mitrailleur Kalachnikov AK47 : facile à fabriquer, aisé à démonter et transporter.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.