Thaïlande la crise politique se prolonge et inquiète l’ONU

Le Secrétaire général a exprimé mercredi sa préoccupation concernant la crise politique en Thaïlande en réitérant sa condamnation de la récente escalade de la violence dans plusieurs régions du pays. « Le Secrétaire général est convaincu que la violence ne peut en aucun cas servir à trouver une solution aux disputes politiques », a déclaré le porte-parole de M. Ban dans une déclaration à la presse. Le chef de l’ONU a appelé les parties prenantes à respecter les normes internationales des droits de l’homme et des principes de l’état de droit. « M. Ban exhorte les parties prenantes à s’engager au plus vite dans un dialogue inclusif pour trouver une issue à la crise et pour lancer des véritables réformes », a indiqué le porte-parole en affirmant que le Secrétaire général est prêt à fournir son assistance aux parties prenantes et au peuple thaïlandais. La Thaïlande traverse depuis près de quatre mois une crise politique qui a déjà fait 22 morts dans le cadre des violences accompagnant des manifestations réclamant le départ de la Première ministre Yingluck Shinawatra.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.