Dallas Buyers Club, Nymphomaniac, Charlotte Gainsbourg x2

La critique met en avant la prestation de Charlotte Gainsbourg.
La critique met en avant la prestation de Charlotte Gainsbourg.
La critique met en avant la prestation de Charlotte Gainsbourg.

Un drame primé aux Golden Globes, un film d’animation français, le retour de Lars Von Trier et une comédie bien de chez nous… Le programme des sorties de la semaine dans vos cinémas.

A près d’un mois des Oscars, le film de Jean-Marc Vallée, Dallas Buyers Club sort ce mercredi dans les salles. Une histoire vraie, celle de Ron Woodroof, cow-boy de 35 ans des rues de Dallas au Texas. Une vie faite de drogue, de rodéo et de sexe. Jusqu’à l’annonce de sa séropositivité. Il va alors monter un club d’acheteurs de médicaments non officiels. Le casting digne des plus grands avec Matthew McConaughey, Jennifer Garner et Jared Leto a déjà été récompensé aux Golden Globes (meilleur acteur et meilleur second rôle). Ce drame est en course pour tout rafler aux Oscars, avec six nominations.

Avant de se rendre aux Oscars avec le biopic du Canadien Vallée, vous pourrez rester silencieux devant Minuscule – La vallée des fourmis perdues de Thomas Szabo. Intégralement sans dialogue, ce film d’animation made in France a tout d’un grand. Une histoire simple : un conflit opposant les fourmis noires aux fourmis rouges pour une boite de sucre. Simple, mais efficace quand on connaît le talent français en terme de dessins animés.

Beaucoup moins attendrissant, beaucoup moins drôle, la seconde partie de Nymphomaniac de Lars Von Trier est aussi dans les salles obscures cette semaine. Avec Charlotte Gainsbourg en premier rôle, le film raconte les déboires érotiques d’une femme, Joe. Dans la lignée du premier chapitre, le film est interdit aux moins de 16 ans en salle mais devrait satisfaire les adeptes du réalisateur des « Idiots » (1998).

Charlotte Gainsbourg en a-t-elle eu marre de la violence et du sexe ? En tout cas elle prend sa revanche en soumettant les hommes dans Jacky au Royaume des filles de Riad Sattouf. Aux côtés de Didier Bourbon et Vincent Lacoste, l’actrice incarne le pouvoir dans la république démocratique et populaire de Bubunne. Là bas, les femmes règnent et font la guerre, pendant que les hommes portent le voile.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.