Le tourisme international en croissance malgré la crise

Tourisme international : l'année 2014 annoncée en croissance Photo DP/brazma
Tourisme international : l'année 2014 annoncée en croissance Photo DP/brazma
Tourisme international : l’année 2014 annoncée en croissance Photo DP/brazma

Le tourisme international a connu une croissance de 5% en 2013, avec le chiffre record de 1.087 millions arrivées, dépassant largement les attentes malgré les difficultés économiques mondiales, selon un rapport publié lundi par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

La demande du tourisme international a été la plus vigoureuse pour les destinations en Asie avec une croissance de 6%, en Afrique (+6%) et en Europe (+5%). Les sous-régions les plus dynamiques ont été l’Asie du Sud-Est (+10%), l’Europe centrale et orientale (+7%), l’Europe du Sud et méditerranéenne (+6%) et l’Afrique du Nord (+6%).

L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) prévoit que les arrivées internationales augmenteront de 4 à 4,5% en 2014, davantage donc que ses prévisions à long terme qui tablaient sur une hausse annuelle de 3,8% entre 2010 et 2020.

« Les résultats positifs de 2013, et la reprise économique mondiale attendue en 2014, plantent le décor d’une nouvelle année positive pour le tourisme international. Sur cette toile de fond, l’OMT appelle les gouvernements à élaborer des stratégies nationales pour soutenir un secteur qui peut contribuer à une croissance durable et équitable » a indiqué M. Rifai.

En termes absolus, c’est l’Europe qui vient en tête de la croissance. En effet, elle a accueilli 29 millions d’arrivées de touristes internationaux supplémentaires en 2013, portant leur total à 563 millions. Cette croissance, qui a dépassé les prévisions pour 2013, représente près du double du taux de croissance moyen de la région pour la période 2005-2012 (+2,5% par an). Cette performance est particulièrement remarquable si l’on tient compte de la situation de l’économie régionale et des résultats déjà élevés atteints en 2011 et 2012. Par sous-régions, ce sont l’Europe centrale et orientale (+7%) ainsi que l’Europe du Sud et méditerranéenne (+6%) qui affichent les meilleurs résultats.

En termes relatifs, la croissance a été plus prononcée dans la région Asie-Pacifique (+6%) où le nombre de touristes internationaux a augmenté de 14 millions pour atteindre 248 millions. L’Asie du Sud-Est (+10%) est la sous-région qui a enregistré la meilleure performance alors que la croissance a été comparativement plus modérée en Asie du Sud (+5%),en Océanie et en Asie du Nord-Est (+4% chacun).

Les Amériques (+4%) ont vu s’accroître leurs arrivées de 6 millions, à 169 millions. Viennent en tête les destinations de l’Amérique du Nord et centrale (+4% respectivement), tandis que celles de l’Amérique du Sud (+2%) et des Caraïbes (+1%) se sont quelque peu essoufflées par rapport à 2012.

à lire aussi : Tourisme une délégation chinoise en visite à Toulouse et dans le Tarn

L’Afrique (+6%) a attiré trois millions d’arrivées supplémentaires grâce auxquels elle a marqué un nouveau record de 56 millions qui traduit le rebond actuel de l’Afrique du Nord (+6%) et la croissance soutenue des destinations subsahariennes (+5%). Les résultats du Moyen-Orient (+0%, et un total de 52 millions) ont été assez contrastés et volatiles.

1 Commentaire

  1. Ben oui il y a de plus en plus de riches super riches et de pauvres encore plus pauvres. Si vous voulez gagner des sous, visez les hauts revenus, les produits de luxe, le chic. Le reste ne marche plus : on ne fait plus assez de marge avec. L’économie pour les pauvres ça ne peut être que la contre-économie, mais il faut choisir et ce n’est pas facile. Voyez l’exemple de Hollande. Mais il a le courage de l’assumer. Le non choix, c’est l’avenir confortable assuré des bourgeois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.