Euro 2014 de handball. Les Bleus battent la Croatie et entrevoient les demies

Claude Onesta l'entraîneur de l'équipe de France de Handball
Claude Onesta l'entraîneur de l'équipe de France de Handball Photo CC/A1B2C3D4
Claude Onesta l'entraîneur de l'équipe de France de Handball
Claude Onesta l’entraîneur de l’équipe de France de Handball Photo CC/A1B2C3D4

Ils ont été solides, très solides. Hier, les Bleus ont réalisé un tour de force face à la Croatie, pourtant l’une des meilleures équipes de handball au monde . Une victoire serrée 27 à 25, mais amplement méritée au vu des performances de chacun. Ils ont surtout livré une bataille féroce pour s’extirper de joueurs croates réputés pour leur rugosité physique. Une des clés de cette victoire a sans doute été la défense avec un maestro dans les cages françaises.

Thierry Omeyer, l’homme du match. Excellente prestation de Porte

Le retour de Thierry Omeyer a contribué à redonner de la confiance et un second souffle. La rentrée du gardien a la place de Cyril Dumoulin au quart d’heure de jeu a été le tournant du match alors que l’équipe avait mal entamé la rencontre. Autre remplaçant (du gardien Vincent Gérard) et autre homme fort du match, le jeune Valentin Porte, jouant au Phénix de Toulouse, qui associé à l’arrière-gauche William Accambray , a rendu une copie très propre pour contenir les nombreux assauts croates. Le joueur toulousain a eu la confiance de son sélectionneur Claude Onesta pour faire son premier match dans cet Euro. Avec une telle prestation, il ne serait pas étonnant de le revoir aligné en défense pour la suite de la compétition. Devant, les joueurs ont fait le travail et ont accéléré la cadence dans les dernières minutes du match pour mener de deux petits buts d’écart au sifflet final, avec à la conclusion l’irremplaçable Nikola Karabatic.

Avec 6 points au compteur, l’Equipe de France de handball est idéalement placée pour atteindre le stade des demi-finales. L’objectif d’atteindre le dernier carré apparaît presque comme une formalité vu l’état de forme et le niveau affiché. Le contrat qui était de gagner ce premier match du deuxième tour, et sans doute le plus compliqué, a été rempli. Reste à poursuivre cette belle aventure face aux biélorusses demain.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.