Hcup. Toulouse ira défier le Munster

Paul O'Connell et ses co équipiers du Munster recevront Toulouse pour un quart de finale de Hcup compliqué pour Toulouse Photo CC/Flickr/Eoin Mulvey
Paul O'Connell et ses co équipiers du Munster recevront Toulouse pour un quart de finale de Hcup compliqué pour Toulouse Photo CC/Flickr/Eoin Mulvey
Paul O’Connell et ses co équipiers du Munster recevront Toulouse pour un quart de finale de Hcup compliqué pour Toulouse Photo CC/Flickr/Eoin Mulvey

Match raté face au Connacht et gagné sans point du bonus offensif : Le Stade Toulousain ne recevra pas pour son quart de finale et ira défier le Munster début avril.

Les phases de poules de Hcup sont terminées. Le programme des quarts de finale est désormais connu. Toulouse ira défier le Munster en quart de finale et en cas de qualification se déplacera sur la pelouse du champion d’Europe en titre Toulon ou sur celle du Leinster en demi finale. Conséquence directe de la défaite surprise face au Connacht à Toulouse et la victoire sans point du bonus à Parme, le Stade Toulousain ne recevra pas pour ses prochains match de Hcup. A la différence des deux autres clubs français qualifiés Toulon et Clermont. Toulon, champion d’Europe en titre recevra le Leinster et Clermont, vice champion d’Europe jouera également à domicile face à Leicester. Clermont se déplacera en demi en  cas de victoire en quart. Le dernier quart de finale opposera l’Ulster aux Saracens de Londres.

Dans les derniers matchs des phases de poule de Hcup, Clermont a dominé le Racing métro 28 à 3. En début d’après midi dimanche, Gloucester est allé s’imposer en terre Catalane face à l’USAP 18 à 36.

Le Munster est bien connu des toulousains. Le Munster avec sa paire Ronan O’Gara-Peter Stringer a remporté deux fois la HCup et perdu deux finales.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.