Toulouse acquiert 9,5 hectares dans les quartiers Jolimont Roseraie

Le Président de la République est venu ce jeudi 9 janvier à Toulouse pour signer le protocole de cession à Toulouse Métropole du site Guillaumet ex CEAT situé sur les quartiers Jolimont Roseraie.

Pierre Cohen, François Hollande, Pierre Moscovici et Cécile Duflot ont signé jeudi matin, l’acte de cession du site ex CEAT. D’une superficie de 16,6 hectares, ce site regroupe le terrain du CEAT à Jolimont et les terrains occupés par l’ISAE (Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace). Le site du CEAT de 9,5 hectares a été cédé par l’État pour 6,32 millions d’euros, après l’application d’une décote de 9,92 millions d’euros, soit 61 %, grâce à la loi Duflot. Cet accord est le premier en France à cette échelle conclu depuis l’adoption, il y a bientôt un an, de la loi relative à la mobilisation du foncier public.

Desservi par deux stations de métro et idéalement situé à proximité du centre-ville de Toulouse et à 1 km de la gare Matabiau, ce nouveau projet urbain est emblématique pour l’avenir de Toulouse et de la métropole. Il s’intègre dans un projet d’envergure métropolitaine, Toulouse Euro-Sud-Ouest, destiné à préparer l’arrivée de la LGV à Toulouse à l’horizon 2024.

Toulouse Euro Sud Ouest inscrit “projet d’intérêt majeur”

Pierre Cohen s’est réjoui que Toulouse Euro-Sud-Ouest soit inscrit comme projet d’intérêt majeur dans le futur projet de loi ALUR (Accès au logement et un urbanisme rénové) actuellement en cours de discussion au Parlement.
« La signature de ce matin est une étape supplémentaire dans la construction de la métropole et la transformation de Toulouse. Il illustre parfaitement la politique ambitieuse que nous menons en faveur de l’habitat. C’est le résultat d’une convergence entre le travail que nous effectuons depuis 6 ans et les engagements électoraux du président de la République. » déclare Pierre Cohen.

La Ville s'engage à conserver le bâtiment Art Deco qui présente un intérêt architectural certain. Photo Toulouse7.com
La Ville s’engage à conserver le bâtiment Art Deco qui présente un intérêt architectural certain. Photo Toulouse7.com

Les bâtiments industriels désaffectés ont vocation à être démolis et les terrains dépollués. Ces travaux seront suivis par la réalisation de près de 700 logements pour toutes les catégories sociales ainsi que des équipements et des commerces de proximité. Les équipements sportifs, terrains de sport et gymnase seront conservés. Une concertation élargie avec les associations de quartier sera menée afin d’aboutir à un projet partagé.

Le site de l’ISAE dont le départ est prévu fin 2015, sera cédée à Toulouse Métropole dans un second temps. La Ville s’engage à conserver le bâtiment Art Deco qui présente un intérêt architectural certain. L’élaboration d’un projet urbain, mené par Toulouse Métropole, sera conduit sur la base d’un programme mixte de bureaux, d’équipements et de logements, compatibles avec ce site.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.