Froid polaire : l’Amérique du Nord paralysée

Le froid polaire qui touche l'Amérique du nord paralyse la circulation et l'activité économique Photo DP/Toulouse7.com

Froid – les Etats Unis et le Canada traversent un période hivernale particulièrement rigoureuse. Un froid historique pour certains journalistes.

Pour une fois ce n’est pas à un énième film catastrophe auquel les américains ont droit mais à une réalité qui fait froid dans le dos.
Le phénomène est appelé vortex polaire, un front glacial venu du pôle nord qui s’est installé depuis une semaine sur le Nord-Est et Centre des États-Unis. Ce froid extrême a déjà provoqué la mort de onze personnes, dont une lors d’un accident d’avion dans le Colorado. Des milliers de vols ont été annulés ou retardés dans les aéroports internationaux. L’économie américaine vit également au ralenti puisque de nombreux commerces sont fermés. Par mesure de prévention, Les autorités ont  recommandé aux habitants de rester chez soi et de constituer des vivres. Elles ont également rappelé le danger des lésions de la peau exposée à de telles températures. Enfin, la population a été mise en garde contre le risque de voitures bloquées et de routes gelées en raison de l’éclatement des canalisations sous l’effet du gel.

une amélioration dans les prochains jours selon Météo France

A en croire les spécialistes, les températures qui ont été observées ces derniers jours n’avaient pas atteint un tel niveau depuis vingt ans. Hier, foid polaire historique Etats UnisIl a été relevé -37° ressenti dans le Minnesota. Plus surprenant encore, les -16° enregistrés le même jour à New-York, un record centenaire battu à Central Park. Mais la palme est à mettre entre les mains du Montana avec une température ressentie de -53° lundi.
Le grand froid touche également le Canada avec des températures très basses, avoisinant les -30° dans les grandes villes comme Toronto ou Ottawa.

Toutefois le froid devrait s’atténuer d’ici peu. Les prévisions de Météo France indiquent une amélioration dans les jours à venir avec des températures plus « clémentes » sur tout le territoire nord-américain.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.