Jane Campion présidera la prochain festival de Cannes

la réalisatrice Jane Campion présidente du jury du festival de Cannes 2014 Photo CC/Flickr/Piotr Drabik

Jane Campion est la seule femme réalisatrice à avoir remporté une palme d’or. Elle présidera le jury du prochain festival de Cannes.

Jane Campion, palme d’or du festival de Cannes 1993 pour la leçon de piano, présidera le jury du très prestigieux festival de Cannes. Elle succède à un certain Steven Spielberg. Les jurés du long métrage attribuent les sept récompenses majeures : Palme d’or, Grand Prix, Prix de la mise en scène, Prix d’interprétation féminine et masculine, Prix du scénario et Prix du Jury. Le titre le plus prestigieux : la palme d’or est revenu en 2013 au réalisateur français Abdellatif Kechiche pour la vie d’Adèle.

Jane Campion, peu connue du grand public, est pourtant considérée comme une réalisatrice phare. Ses oeuvres ont reçu les plus grandes distinctions. Son premier court métrage, An Exercise in Discipline – Peel, écrit et réalisé en 1982, obtient la Palme d’or du court métrage au Festival de Cannes 1986. Par la suite, tous ses courts métrages seront également primés.

Jane Campion la leçon de piano

Le second long métrage de Jane Campion, Un ange à ma table, sort en 1990. Le film est une adaptation des autobiographies de l’écrivaine néo-zélandaise Janet Frame, dont la cinéaste est une grande admiratrice. Il remporte le Grand prix du jury à la Mostra de Venise.

Jane Campion Palme d’or pour la leçon de piano

Avec La Leçon de piano, histoire d’amour dans la Nouvelle-Zélande du xixe siècle entre une Écossaise muette venue conclure une union arrangée et un passeur de la culture maorie, elle atteint une renommée mondiale lorsqu’elle remporte la Palme d’or au Festival de Cannes 1993 grâce à cette œuvre dans laquelle éclate son goût du romantisme flamboyant. Elle devient alors la première femme à remporter cette distinction et également la seule personnalité à être détentrice à la fois de la Palme d’or du long et du court métrage. Le film permet également de révéler deux actrices : Holly Hunter qui remporte le Prix d’interprétation féminine à Cannes et l’Oscar de la meilleure actrice et Anna Paquin, qui se voit décerner à l’âge de 12 ans l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Outre la palme cannoise, La Leçon de piano décroche l’Oscar du meilleur scénario original et Jane Campion devient la seconde réalisatrice, après Lina Wertmüller, à être nommée à l’Oscar du meilleur réalisateur. (avec Wikipedia)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.