Hollande et Moscovici à Toulouse pour évoquer l’entreprise

François Hollande accompagné de Pierre Moscovici et Cécile Duflot seront jeudi à Toulouse.

François Hollande sera jeudi à Toulouse. François Hollande sera accompagne de Pierre Moscovici et Cécile Dulfot. Le président de la République, le ministre des finances et la ministre du logement seront dans la ville d’Airbus pour y évoquer à la fois la simplification en matière de construction de logements et toutes les mesures destinées à favoriser la vie des entreprises et in fine l’emploi et la lutte contre le chômage. Ce déplacement avait été évoqué voilà plusieurs jours. L’Elysée l’a rendu officiel lundi.

Selon nos informations, François Hollande devrait visiter jeudi l’ancien site du CEAT dans le quartier de Jolimont. Cet ancien site militaire situé dans le canton Toulouse7  est désormais affecté à la ville de Toulouse. Un dossier longtemps porté par le conseiller général et sénateur, proche de François Hollande, Jean Jacques Mirassou.


vidéo Youtube/Vernon Sullivan : les voeux de François Hollande aux Français le 31 décembre. Le président de la République martèle sa volonté de favoriser l’emploi et réduire le chômage “sa priorité”.

Cette visite intervient à quelques semaines des élections municipales. François Hollande et Pierre Moscovici devraient être accompagnés pour ce déplacement par le maire et candidat à sa succession Pierre Cohen. Les toulousains avaient voté largement en faveur du candidat socialiste à l’élection présidentielle. Le gouvernement compte plusieurs représentants de la région Midi Pyrénées et le toulousain Kader Arif.

A Toulouse, François Hollande devrait préciser les mesures déjà annoncées lors de ses voeux pour l’année 2014. Le président de la République souhaite faciliter la vie des entreprises dans un double but : restaurer la confiance des chefs d’entreprise, favoriser l’investissement et favoriser l’emploi.

1 Commentaire

  1. Comme Mitterrand, comme Jospin, une fois encore le PS fait cocu son électorat de GAUCHE. En reniant ses promesses de réforme fiscale plus juste, en déposant les armes devant les banques , en décidant de pratiquer une politique de l’offre favorable aux seules entreprises, M. Hollande rejoindra le cimetière des socio-libéraux qui élus pour mettre en place des réformes de gauche, ont abdiqué en se couchant devant la droite. Les promesses de M. Gattaz fils étant aussi crédibles que celles de M. Gattaz père, je vous engage à mettre en balance 120 Milliards de baisse de charges patronales et 1 million d’emplois crées. C’est le pacte de la carpe et du lapin. Je voterai blanc aux prochaines élections!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.