Syrie. conférence de paix avec l’Iran ?

Le Secrétaire général Ban Ki moon a déclaré lundi que les préparatifs de la conférence internationale tant attendue visant à parvenir à une solution politique à la crise en Syrie sont en bonne voie, soulignant que les négociations étaient le seul moyen de mettre fin à l’effusion de sang dans ce pays.

Syrie Iran – La Conférence internationale sur la Syrie se tiendra à Montreux, puis Genève, à compter du 22 janvier prochain. Lors d’une conférence de presse donnée au Siège de l’ONU à New York, le Secrétaire général a émis l’espoir que la question de la participation de l’Iran à cet événement serait rapidement réglée.

« L’Iran doit contribuer à la paix en Syrie aux côtés des autres pays de la région. C’est une puissance régionale très importante qui pourrait jouer un rôle clef », a affirmé le Chef de l’ONU. Il serait ainsi logique que l’Iran participe à la réunion et que, comme les autres pays, il s’engage à contribuer à la pleine mise en œuvre du Communiqué de Genève, qui prévoit l’établissement d’;une autorité de transition dotée de tous les pouvoirs exécutifs, a-t-il estimé.

Outre l’ONU, les participants agréés seront les cinq membres permanents du Conseil de sécurité – Chine, France, Fédération de Russie, Royaume-Uni et États-Unis – la Ligue des Etats arabes, l’Union européenne, l’Organisation de la coopération islamique et 26 autres pays.

« Les négociations seront difficiles », a prévenu Ban Ki-moon, tout en faisant remarquer que « sans ces négociations, l’avenir ne pourrait offrir qu’un bain de sang et le désespoir. » Il a donc exhorté les parties à libérer les détenus, à lever l’état de siège et à améliorer l’accès humanitaire, tout en appelant de ses vœux à la plus large participation possible à la conférence des donateurs sur la Syrie qui aura lieu au Koweït, le 15 janvier prochain.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.