Israël Palestine. escalade de la violence

Le Secrétaire général de l’ONU s’est dit mardi préoccupé par l’escalade de la violence en Israël, à Gaza et en Cisjordanie, appelant les parties à exercer la plus grande retenue.

Dans une déclaration transmise par son porte-parole, Ban Ki-moon condamne le meurtre d’un civil israélien […], après des coups de feu tirés depuis Gaza, et l’attaque à la bombe d’un bus, dimanche, près de Tel Aviv. Il déplore également la mort d’un jeune enfant à Gaza, après le raid de représailles mené par Israël ainsi qu’un certain nombre de dégâts civils enregistrés côté palestinien depuis vendredi.

« Le Secrétaire général rejette tous les actes ciblant les civils et appelle toutes les parties concernées à faire preuve d’un maximum de retenue pour prévenir un autre cycle de bain de sang », indique le porte-parole. « Il juge également essentiel de préserver l’accord de cessez-le-feu de novembre 2012 et de restaurer le calme »

« Le Secrétaire général ne cesse de souligner la nécessité pour les Israéliens et les Palestiniens de rester constants dans leur engagement à réaliser la solution de deux États pour mettre un terme définitif à la violence. »

Après un hiatus de trois ans, les Israéliens et les Palestiniens ont repris des négociations directes en août dernier, grâce aux efforts du Secrétaire d’État américain, John Kerry. De hauts fonctionnaires des Nations Unies, notamment M. Ban, ont souligné l’importance de donner aux pourparlers de paix une chance de porter leurs fruits et pour les deux parties de s’abstenir de toute action susceptible de saper les efforts en vue de parvenir à une solution politique à ce conflit de longue date.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.