Airbus EADS doit s’abstenir de tout licenciement estime Moscovici

Moscovici-eads-airbusTom Enders le patron du groupe Airbus EADS annonce une restructuration de son pôle défense aérospatial. Le ministre des finances Pierre Moscovici “attend que le groupe EADS se montre exemplaire dans la conduite de son projet de réorganisation”

Le ministre des finances Pierre Moscovici demande à Airbus EADS de s’abstenir de tout licenciement au lendemain de l’annonce d’une restructuration des pôles défense et aérospatial.  Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, attend que le groupe EADS “se montre exemplaire dans la conduite de son projet de réorganisation” a indiqué Bercy mardi.

EADS a annoncé la réorganisation de son pôle défense et espace, avec des réductions d’emplois en Europe et notamment en France. Plusieurs centaines sont annoncées.

“Compte tenu de la bonne situation financière du groupe, de ses perspectives de développement et du soutien dont il bénéficie de la part des Etats dans son activité, Pierre Moscovici attend qu’EADS se montre exemplaire dans la gestion de cette restructuration. Cette exemplarité devra se traduire dans la qualité du dialogue social et l’absence de licenciements” a t on précisé dans l’entourage du ministre. Pierre Moscovici souligne que “l’Etat, actionnaire du groupe, se montrera particulièrement vigilant”. Photo CC/Charles Hendelus (Besoin de gauche)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.