Incidents sur la ligne Toulouse-Tarbes. Malvy demande des explications

TER Toulouse TarbesMartin Malvy au président de RFF : « toute la lumière doit être faite sur les incidents de ces derniers jours »

Suite à deux incidents majeurs constatés en moins d’une semaine sur la ligne ferroviaire Toulouse – Tarbes, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a fait part à Jacques Rapoport, président national de Réseau Ferré de France (RFF), de sa vive inquiétude.

Il lui demande dans un courrier qu’il vient de lui adresser, ce vendredi 29 novembre, de faire toute la lumière sur les origines de ces incidents et d’engager des mesures nécessaires dans les meilleurs délais :

« Je tiens à vous faire part de ma vive préoccupation suite à l’incident qui s’est produit cette semaine sur la ligne Toulouse-Tarbes dans le secteur de Cazères, et dont les conséquences auraient manifestement pu être dramatiques.
La rupture d’un tronçon de voie, qui a heureusement été constatée à temps par les agents d’infrastructure, nous alerte sur l’état et l’entretien de cette ligne nationale, empruntée chaque jour par 53 trains de voyageurs (10 intercités et 43 TER) transportant plus de 10 000 passagers, par de nombreux trains de marchandises ainsi que de façon plus saisonnière par des trains de pèlerins.
Comme vous le savez, depuis 2007, alors même que cela ne relevait pas de sa compétence, la Région Midi-Pyrénées a consacré un effort exceptionnel de 400 millions d’euros pour sa part – auquel vous avez participé ainsi que l’Etat et l’Europe – à la rénovation et à la modernisation d’un réseau ferroviaire en fin de vie.
Ce plan de sauvetage, d’une ampleur sans précédent, a notamment permis de rénover 11 lignes, et plus de 500 km de voies principalement dédiées aux TER, dont certains étaient constitués de composants (rail, traverses,…) datant de 1912, et dont la vétusté ne nous permettait pas de porter une politique de développement du TER à la hauteur des enjeux de mobilité sur notre territoire.
Dès 2006, l’audit du réseau réalisé à l’initiative de la Région avec RFF avait montré l’état préoccupant de la ligne Toulouse-Tarbes, et la nécessité d’intervenir rapidement sur les installations ferroviaires pour garantir leur pérennité.
A la suite de cet audit, il avait été acté lors de l’élaboration du plan rail, que cette ligne, de dimension nationale, sortait du champ d’intervention de la Région Midi-Pyrénées, et qu’il appartenait en conséquence à RFF de mobiliser rapidement les moyens et les crédits nécessaires à sa remise à niveau.
Or, rien n’a été fait depuis, et cet incident est le deuxième constaté sur cette ligne en moins d’une semaine, après la découverte d’une rupture d’entretoise de traverses entre Muret et Saint-Gaudens.

Dans ce contexte, vous comprendrez que la Région ne peut envisager que des incidents liés à l’état de cette ligne compromettent la fiabilité et la qualité des services que nous souhaitons offrir, et encore moins la sécurité des usagers et des agents.
Et ce d’autant plus que selon certaines informations – non vérifiées – la remise à niveau pourrait être prévue sur une décennie par RFF, ce qui serait évidemment insupportable pour les usagers et le fonctionnement du réseau.
Je souhaite donc que toute la lumière soit faite sur les origines de ces incidents, et au regard des enjeux que représente cette ligne du réseau national, que les mesures nécessaires à la remise en état pérenne de cette infrastructure soient engagées dans les meilleurs délais et vous remercie pour les précisions que vous pourrez m’apporter ».

Photo DP/Florian Pépellin

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.