Député poignardé. Bartolone dénonce une agression inacceptable

Claude BartolonePlusieurs élus dont un député ont été poignardés lundi lors des commémorations du 11 novembre. Le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone dénonce un acte inacceptable.

Le député Bernard Reynès, député-maire de Châteaurenard, quinzième circonscription des Bouches-du-Rhône, Madame Françoise Cestier, adjointe à l’Education ainsi que Monsieur Louis Bouchet, conseiller municipal ont été violemment agressés ce matin par un individu, lors des commémorations du 11 novembre. Acte politique ? Fait d’un déséquilibré ?

Le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone a tenu à réagir lundi après midi pour dénoncer via son blog “une agression inacceptable”. “Toute la lumière doit être faite sur cette agression d’une violence inouïe. La gendarmerie d’Arles qui a interpellé l’agresseur s’y emploie” a souligné Bartolone. “En mon nom et au nom de toute la représentation nationale, je tiens à leur apporter, ainsi qu’à leurs familles, mon soutien dans cette épreuve difficile et leur souhaite un très prompt rétablissement” a t il précisé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.