LGV Paris Toulouse. Moudenc dénonce un énième retard

Le Ministre des Transports annonce l’arrivée du TGV à Toulouse en 2024 et le début du chantier en 2018. Le député UMP Moudenc dénonce un énième retard.

Candidat à la mairie de Toulouse, le député UMP de Haute Garonne Jean Luc Moudenc a réagi à cette annonce d’un Paris Toulouse en 3h10 à l’horizon 2024. Il dénonce un énième retard. “’un nième décalage du calendrier. Le TGV devait en effet arriver à Toulouse en 2020-2021 !” indique mercredi soir Moudenc.

En campagne, l’ancien bras droit de Philippe Douste Blazy souligne qu'”En juillet dernier, le Maire de Toulouse indiquait: «L’engagement pris par le gouvernement va permettre de respecter le calendrier prévu. L’enquête publique sera effectuée dès septembre 2013 pour que le tronçon Bordeaux-Toulouse puisse se faire dans la continuité du tronçon Tours-Bordeaux » “Or, d’une part, le tronçon Tours-Bordeaux sera achevé en 2017. Il s’écoulera un délai d’un an entre sa mise en service et le démarrage du chantier Bordeaux-Toulouse. C’est une aberration sur le plan technique et des surcoûts en perspective !” explique t il

“D’autre part, l’enquête publique devrait commencer, d’après le Ministre, en…juin 2014, soit presque un an plus tard que ce qu’annonçait Pierre Cohen. Alors que trois mois seulement se sont écoulés depuis les dernières annonces gouvernementales, la LGV Bordeaux-Toulouse accuse déjà un nouveau retard !” comment l’élu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.