Syrie. 7 palestiniens morts dans un camp de réfugiés

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a appelé lundi toutes les parties en Syrie à mettre fin aux violences dans les camps de réfugiés, après celles qui ont fait sept morts parmi les Palestiniens résidant dans celui de Deraa.

« Les informations en provenance de Deraa selon lesquelles de nouvelles pertes de vies seraient à déplorer parmi la population palestinienne sont consternantes », a déclaré le Directeur de l’UNRWA en Syrie, Michael Kingsley-Nyinah.

Samedi, le camp de réfugiés palestiniens de Deraa a été le théâtre de combats soutenus, qui ont coûté la vie à sept réfugiés et fait 15 blessés. Des dégâts ont par ailleurs été causés au dispensaire de l’UNRWA et au local du programme consacré aux femmes.

Le dispensaire de Deraa avait été reconstruit et entièrement modernisé grâce à des bailleurs de fonds en juin 2008. Avant le conflit, il proposait un large éventail de services de santé à plus de 25.000 réfugiés palestiniens résidant dans le camp et aux alentours. Depuis 2011, la guerre en Syrie a poussé de nombreux réfugiés à fuir le camp pour des abris plus sûrs, perturbant le fonctionnement du centre, explique l’UNRWA dans un communiqué de presse.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.