Pierre Izard, président du Conseil général depuis 25 ans

Pierre IzardPierre Izard, fête ce jour 7 octobre 2013, sa 25e année à la tête du conseil général de Haute Garonne.

Pierre Izard a en vu passer des présidents de la République  : Mitterrand, Chirac, Sarkozy et maintenant Hollande. Et des prétendants à sa sa succession. Pourtant il est à la tête de l’exécutif départemental depuis déjà 25 ans. Indéboulonnable dans une terre radicale socialiste qui désigné toujours, de larges majorités roses. Cacique du parti socialiste de Haute Garonne, adulé ou non, Pierre Izard, est élu conseiller général du canton de Villefranche de Lauragais depuis 1967 !  Soit 46 ans.

_______________

Pierre Izard “se réjouit de la réouverture de la librairie Privat”.

« Pour avoir soutenu son combat, je me réjouis de la réouverture de la librairie Privat. Je ne doute pas que cette figure emblématique de l’indépendance culturelle, aujourd’hui renouvelée dans ses objectifs et ses projets, saura très vite trouver les chemins de l’audace et de la diversité au service de tous les publics. »

15 Commentaires

  1. Le recrutement dans les collectivités locales pour les contractuels est clientéliste partisan avec mon dossier professionnel il est inacceptable de n’avoir pas pu obtenir une opportunité.

  2. L’addition des années perdues qui s’ajoutent cela conduit à une mort sociale, pas de sursaut de réaction de la part des services compétents ou des Elus, c’est de la démission et de l’incompétence, l’humain est au centre de tout. Une décennie perdue c’est une balle dans la nuque.

  3. Que le Médiateur de la République en 1999 n’assure pas sa mission correctement et totalement est une anomalie, il est en effet incompréhensible qu’il ne veille pas lui meme à l’application de ses propres recommandations…

  4. Piégé dans la Région par mon suivi médical et pour avoir été aidant familial pour mon jeune frère et mon père, la perte de mobilité a souligné la rareté de l’emploi qualifié dans le Gers et à Toulouse mais aussi l’absence d’une politique de l’emploi volontariste et les carences du service de l’emploi dépassé par l’ampleur de la crise. Que fait la Région ?

  5. Vous et vos pairs avec les services de l’Etat, par vos insuffisances, vos incapacités, vos dysfonctionnements graves, vous mettez en cause non seulement la vie professionnelle d’un bon nombre de demandeurs souvent qualifiés et méritants, mais aussi directement la possibilité de construire une vie familiale, c’est un gachis humain et vous etes responsable.

  6. vous n’avez pas réagi à l’abandon des bénéficiaires de l’ASS par les services de l’ETAT, pas de suivi, pas d’orientation, pas de réinsertion, vous avec les bénéficiaires du RMI puis du RSA vous aviez suffisamment à faire, il fallait en parler avec le Préfet de Région…

  7. D’autant plus quand le Médiateur de la République désigne un correspondant au sein de l’Agence CADRES de Toulouse !

  8. Le tout nouveau Préfet de Région souligne l’inadéquation sur le marché de l’emploi des offres et des demandes, avec un Master en droit public je crois que l’on peut prétendre à travailler dans une administration n’est ce pas ? membre d’un cabinet pourquoi pas !

  9. En 1989 Jeune Journaliste stagiaire pour le JOURNAL DE TOULOUSE j’ai accompagné vos débuts de Président, à l’occasion de la venue du Sénateur Ouest-Allemand Mr BERCKMEYER qui venait étudier le tissu économique de la Région, et les possibilités d’échange avec sa propre Région Brème.

  10. En 1989 journaliste stagiaire au JOURNAL DE TOULOUSE j’étais chez vous au Conseil Général pour couvrir la venue d’Un Sénateur ouest Allemand Mr BECKMEYER qui étudiait le potentiel économique de notre Région et les possibles relations avec sa propre Région…Il y a 25 ans moi aussi j’ai vu passer des Présidents.

  11. Le découpage territorial imposé par l’exécutif n’est rien par apport à la souffrance que vous avez imposé à bon nombre de Français par votre passivité vos renoncements vos échecs et votre impuissance face au fléau du chomage…

  12. Le découpage territorial imposé par l’exécutif avec la révision des missions de chacun n’est rien comparé à la souffrance humaine et sociale causé par des années de passivité d’irresponsabilité et de renoncements….

  13. Juriste dès 1989 auprès de ECSL/ESA invité à un colloque sur les débris spaciaux à Toulouse en 2001, pourtant de 1991 à 2001 il ne sera pas possible d’obtenir une solution professionnelle au niveau local, de qui se moque – t- on ???

  14. L’Agence Espace CADRES de TOULOUSE sur une décennie n’a jamais formulé la moindre proposition, vous voulez réinsérer les prostituées et les anciens détenus ? vous manquez pas d’air, j’invite les Parlementaires à faire UN STAGE DANS LA VRAI VIE, et demandez aux journalistes à faire leur travail…

  15. Avec un Master en droit public vous rejetez la candidature pour un emploi au Centre de gestion de la Fonction Publique territoriale sachant que ce demandeur a exercé comme Conseiller d’éducation, Maitre d’internat et journaliste… ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.