la Libye face à la transition démocratique

Le Premier Ministre de la Libye, Ali Zeidan, a déclaré mercredi, devant l’Assemblée générale, que le peuple de son pays avait fait un pas en direction d’un État démocratique moderne en assurant le succès des élections du 7 juillet 2012 et la formation d’un Congrès national.

Le gouvernement intérimaire, a t il expliqué aux États membres au deuxième du débat général, travaille désormais, en cette période de transition, à mettre en oeuvre dans les délais impartis les priorités et réformes des institutions, notamment de la police, de l‘armée et de la justice. Il a assuré que le peuple Libyen sera toujours reconnaissant pour les efforts et l’appui fourni par les Nations Unies depuis la chute du régime de Colonel Mouammar Al Kadafi.

La Libye, a poursuivi son Premier Ministre, est toutefois confrontée à de nombreux problèmes, principalement liés à l’immigration illégale. Il a donc appuyé les initiatives de coopération visant à juguler ce phénomène dans le respect de la souveraineté nationale, de la dignité et des droits des migrants. A cet égard, M. Zeidan a salué la qualité de la coopération entre l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et la Libye et l’appui prêté par l’Union européenne pour aider son pays à sécuriser ses frontières.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.