Val Tolosa. José Bové renouvelle son soutien aux opposants

BovéJosé Bové a décidé d’intervenir dans le dossier Val Tolosa du nom du centre commercial en construction aux portes de Toulouse. Le député européen et ancien candidat à l’élection présidentielle juge le projet “inutile” et le fait savoir.

José Bové Val Tolosa – Le député européen José Bové a décidé d’écrire au  Préfet de la Haute-Garonne, M. Henri-Michel Comet. L’ancien candidat à l’élection présidentielle qui critique  2 dérogations “relatives à la destruction d’espèces protégées dans le cadre de la réalisation du centre commercial Val Tolosa à Plaisance-du-Touch” .

“A l’heure actuelle, la surface d’un département disparaît tous les 7 ans sous le béton et les grands projets d’aménagement. En accordant ces dérogations, vous n’allez pas dans le sens d’un aménagement plus cohérent” a commenté l’ancien syndicaliste.
“Le Tribunal Administratif de Toulouse devrait se prononcer dans les toutes prochaines semaines sur le recours en annulation du permis de construire déposé par l’association Gardarem-la-Menude. J’espère que sa décision donnera au projet le coup d’arrêt mérité que vous n’avez pas su lui imposer. Sachez que je resterai un fidèle soutien des opposants à ce projet” a annoncé Bové.

José Bové était déjà venu soutenir les opposants de Gardarem la Menude en février 2013. Il avait, à cette occasion, planté sur le site un arbre apporté du Larzac pour symboliser la résistance et la solidarité, d’un plateau à l’autre, contre les projets inutiles. Photo CC/Sam Hocevar

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.