20 000 jeunes toulousains passeport pour l’Art

passeport art ToulouseLe Maire de Toulouse Pierre Cohen a présente la semaine dernière  le “Passeport pour l’art”. Ce programme destiné aux jeunes toulousains est gratuit et devrait profiter à 20 000 enfants.

Convié par Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, au lancement du programme «Grand projet éducation artistique et culturelle» lundi  au Musée du Louvre, le Maire présentera le dispositif «Passeport pour l’art» mis en place à Toulouse.

Unique en France, ce dispositif a pour objectif de permettre aux écoliers de découvrir et de participer gratuitement à des activités artistiques et culturelles, au cours de plusieurs séances réparties dans l’année, sur leur temps scolaire. Entièrement financé par la ville, à hauteur de 500 000€, le «Passeport pour l’art» concerne cette année 20 000 enfants scolarisés sur l’ensemble du territoire toulousain, de la grande section de maternelle au CM2.

Patrimoine, arts visuels, arts plastiques, culture scientifique et technique, livre et lecture publique, musique, spectacle vivant, arts du cirque, arts numériques… autant de domaines auxquels les enfants ont ainsi accès au travers de 200 parcours proposés par une centaine de structures culturelles, municipales et associatives. Entre autres exemples : une découverte du patrimoine et de la culture scientifique avec visite des collections du musée des Augustins et du Muséum d’Histoire Naturelle, à la recherche d’animaux méconnus puis leur observation, aux Jardins de la Maourine, la création d’un cabinet de curiosités à partir de l’exposition «Ils sont fous ces animaux» du Centre culturel Alban Minville ou un parcours intitulé «J’organise mon premier concert» avec Samba Résille.

«Nous nous sommes investis pleinement dans l’éducation artistique et culturelle sous toutes ses formes, c’est même une de nos priorités ! Le Passeport pour l’art permet aux enfants d’être sensibilisés à la culture, de leur donner le goût d’une pratique artistique, d’avoir un regard sensible et critique sur le monde. C’est toute une classe d’âge, de 5 à 11 ans, qui y a désormais accès» détaille pour l’occasion le Maire de Toulouse Pierre Cohen.

______________

Passeport Pour l’art mode d’emploi : gratuité

La gratuité du dispositif est portée par la ville de Toulouse, qui finance intégralement
les parcours proposés par les structures municipales et associatives, et s’appuie,
pour le volet transport, sur un partenariat construit avec Tisséo qui met à disposition
des classes des titres de transport gratuit, sur l’ensemble de son réseau bus et
métro, leur permettant de se rendre dans les structures culturelles d’accueil.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.