Syrie. François Hollande veut renforcer l’opposition démocratique

Syrie – Le président de la République François Hollande a reçu les ministres des Affaires étrangères d’Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis et de la Jordanie samedi. Cette rencontre a été l’occasion de faire le point sur les derniers développements de la crise syrienne et de coordonner les positions de la France et de “ses trois importants partenaires” sur les prochaines étapes a commenté l’entourage de François Hollande vendredi soir.

Le président de la République et ses interlocuteurs ont rappelé la nécessité de rester ferme à l’égard du régime de Bachar AL-ASSAD, pour le dissuader de commettre de recourir encore aux armes chimiques et obtenir qu’il engage des négociations en vue d’une solution politique à la crise syrienne, a précisé l’Elysée.

“A cet égard, ils sont convenus de la nécessité de renforcer le soutien international à l’opposition démocratique pour lui permettre de faire face aux attaques du régime dont l’obstination fait le jeu des mouvements extrémistes et menace la sécurité régionale et internationale. Ils ont souligné leur attachement commun à une Syrie unie et libre dans laquelle la sécurité et les droits de toutes les communautés seront respectés” a commenté le Chef de l’Etat dans un communiqué.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.