République Centrafricaine. combats meurtriers

La Coordonnatrice de l’action humanitaire de l’ONU en République centrafricaine (RCA), Kaarina Immonen, a indiqué vendredi que des violences inter communautaires ont coûté la vie à centaine de personnes dans ville de Bossangoa dans le nord ouest du pays. Mme Immonen s’est rendue jeudi dans cette ville avec une équipe de l’ONU pour évaluer la situation suite à la flambée des violences et les exactions reportées depuis la semaine dernière dans cette agglomération.

« Nous avons constaté sur place en fait qu’il s’agit d’une ville qui a été totalement dévastée », a indiqué Mme Immonen, dans un entretien accordé à la radio des Nations Unies, en précisant que les rues et les marchés étaient « complètement vides » et qu’il n’y avait plus aucune activité commerciale ou de transport. L’équipe a visité l’hôpital de Bossangoa et s’est entretenue avec les représentants des communautés chrétienne et musulmane ainsi qu’avec la population. Une partie de la population a fui la ville par crainte de la poursuite des exactions et représailles, a expliqué la chargée des affaires humanitaires de l’ONU en RCA.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.