Syrie. Damas accepte le contrôle de ses armes chimiques

Nouveau coup de théâtre en Syrie. Bachar al Assad vient d’accepter le contrôle international de son stock d’armes chimiques. Damas se rallie à la proposition Russe formulée en début de semaine. Après l’attaque chimique du 21 août dernier dans la banlieue de Damas, la situation a rapidement évolué. La France et les Etats Unis ont menacé la Syrie d’une intervention militaire aérienne. La Russie, alliée de la Syrie sous pression, a reculé en reconnaissant à la fois l’usage d’armes chimiques en Syrie et surtout proposé la confiscation et la destruction, sous contrôle international, de l’arsenal chimique détenu par les forces loyales à Bachar Al Assad.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.