Syrie armes chimiques “discussions internationales sérieuses”

Le Secrétaire général Ban Ki-moon s’est vivement félicité mercredi de l’émergence des « discussions internationales sérieuses » qui pourraient déboucher sur un accord au Conseil de sécurité de l’ONU en vue de sécuriser et détruire les stocks d’armes chimiques de la Syrie.

« Le Secrétaire général salue, par conséquent, la décision du Président Obama de prendre le temps d’examiner cette opportunité diplomatique en vue d’atteindre cet objectif crucial », a déclaré son porte-parole au Siège de l’ONU à New York.

Ces propos font suite à une activité diplomatique soutenue au cours des 72 dernières heures, alors que la Fédération de Russie a proposé que Damas place ses armes chimiques sous contrôle international. Parallèlement, les échantillons prélevés par l’équipe de l’ONU sur l’utilisation de telles armes lors d’un incident remontant au 21 août sont actuellement examinés par des laboratoires européens.

Le chef de l’ONU a salué les efforts déployés par la Fédération de Russie pour rendre possible un accord. « Il espère que les rencontres russo-américaines plus tard cette semaine permettront de se rapprocher d’un processus capable de répondre à la menace posée par les armes chimiques syriennes et auquel toutes les parties adhèreront », a ajouté le porte-parole.

« Si elle était confirmée, l’utilisation d’;rmes chimiques serait un crime scandaleux pour laquelle les responsabilités devraient être établies et des efforts résolus déployés pour empêcher toute récidive », indique le communiqué.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.